Circuit d’art 2011

Arts à la Pointe, Circuit d´art contemporain et patrimoine a fêté son 10e anniversaire en 2011, en exposant les oeuvres de 16 artistes dans 14 lieux (+4) du patrimoine maritime, rural et religieux, du Cap Sizun (Pointe du Raz) à Plozévet et à l´Ile de Sein du ven 13 juillet au lun 27 août.
Arts à la Pointe associe création contemporaine et patrimoine et reflète la pluralité des pratiques artistiques. Autour d´une problématique commune (« Frontières », « Partage », « 2011 s´éclate », »un secrèt » …), chaque artiste plasticien est invité è investir un lieu patrimonial (création in situ)) afin de susciter une interaction entre l´espace d´exposition et les oeuvres proposées.
Pour les arts plastiques et leurs disciplines dérivées, une voie d´accès à la sensibilité collective ouverte dans un territoire, sa population, son paysage, son patrimoine (phare, chapelle, ti-karr, lieu d´exposition ouvert, abri du marin…) Avec 42 000 visiteurs (+10 000) en 2011, le circuit renouvelle son succès.
Il est membre du Réseau Art Contemporain en Bretagne (ACB).

Audierne
Chapelles des Capucins
Le couvent Saint Nicolas, fondé par le Capucin Vincent du Menez en 1657, fut vendu comme bien nationnal à la révolution aprè avoir occupé des fonctions diverses au cours des siècles. Il est constitué du cloître, aujourd´hui en ruines, d´une chapelle et d´une maison d´habitation (1887), l´ensemble enclos de puissants murs comprennant également parc, oratoire, crypte et puits.

Anne Mangeot
En s´imprégnant ici de la luxuriante végétation, de son inéluctable victoire sur les constructions humaines, l´artiste cherche une trace possible qui ménage les deux protagonistes. Sinon le leurre d´une harmonie, un geste de conciliation qui respecte l´une et l´autre, les conjugue sans les trahir. Faire éclater l´idée que l´homme aurait à dominer la nature, mais aussi que nous lui sommes indifférents, en fabriquant les élément d´une écriture qui soit la base d´un dialogue.

Audierne
Eglise Saint Raymond
Edifiée en granit, cette église aurait été construite sur les douves de l´ancien château, lui-même vestige d´un camp romain. Dédiée à Saint Raymond Nonnat, cardinal mort en 1240. Substitut de Saint Rumon, honoré en Cornouaille, Saint patron d´Audierne jusqu´au milieu du XVII e siècle. La nef comporte un choeur polygonal de 1607 et les piliers octogonaux, dépourvus de chapiteaux, soutiennent des arcades ogivales du XVIe siècle. Le clocher baroque, reconstruit au XVIIIème siècle, porte la date de 1631. .

Eden Morfaux
Le dispositif qui transpose en volume la peinture du XV e de Da Messina Saint Jérôme dans son étude, et les agencements réalisés par l´artiste dans l´architecture de l´église, donnent une dimension physique à l´éclat de la pensée. La présence souhaitée d´un intellectuel au travail, en lieu et place du traducteur de la Bible, manifestera le prolongement de l´exercice à travers le temps.

Audierne
Le dessus des Halles
Construites en 1966 par M. Mocaer, architecte brestois, les halles étaient destinées entièrement aux commerces. Depuis 1996, la partie supérieure est vouée aux associations et l´espace d´exposition est mis par la commune à la disposition de l´association Art´ria qui y organise des expositions.

Khouloud Abou Faïd
L´identité double du peintre brode sa chronique dans le flux des images qui nous submergent. Il recompose la mosaïque de l´histoire avec ses propres motifs, ses propres motivations. Les icônes éclatent dans une explosion foisonnante de couleurs et de signes qui brouillent l´évidence d´un message univoque.

Beuzec-Cap-Sizun
Phare du Millier
Le phare de la Pointe du Millier, mis en service en 1880, est situé sur la côte nord du Cap-Sizun, en baie de Douarnenez, sur la commune de Beuzec-Cap-Sizun et comprend également un logement. Sa construction date de la seconde moitié du XIX e siècle. Sa hauteur est de 8m40. Il est construit en granit enduit et son toit est recouvert d´ardoises.

Michel Caron
Les phares à éclats sont une catégorie particulière de ces équipements destinés à baliser le trajet aux milieu des périls. Spécialiste du vitrail, Michel Caron porpose ici un travail sur et à partir de la lumière, de sa propagation, de son empreinte et/ou de son déplacement. Il s´inspire du signal lumineux maritime et en extrait une symbolique de l´accès.

Cléden-Cap-Sizun
Chapelle Saint Trémeur
Chapelle de style gothique dominant le village de Trougenour, elle date de 1538, comme en fait fait foi la longue inscription en langue bretonne qui décore sa façade. Elle possède une cloche provenant du navire anglais Durham qui fit naufrage au Trez-Goarem à Primelin.

Ylag
Une architecture de la lumière, son éclat, ses ombres. La profondeur veloutée des noirs du pastel, la densité fine des blancs du papier : leur conjugaison fabrique un espace mental envoûtant et séducteur qui s´installe en nous pour longtemps.

Confort-Meilars

Annexe de l´ancienne forge
C´est en 2001 que l´ancienne Maison Cohenner (forge et commerce) est devenue propriété de la commune. Dès lors, la réhabilitation a été programmée dans le but de créer un espace pour le milieu associatif et de réaliser une remise en état de la forge. Des travaux importants et minutieux ont été effectués, conciliant fonctionnalité, esthétique et patrimoine.

Melina Jaouen
Le corps, siège du sensible, assiégé par l´artiste. La mer, sensation de puissance infinie. L´érotisme, la jouissance. Au bord du corps étranger, le toucher, le pénétrer, comme on entre dans la mer. Les mouvements se conjuguent, se tressent s´apprivoisent, hypnotiques et sensuels.

Esquibien
Ti-Karr de Custren
Située dans la hameau de Custren à proximité de la chapelle Saint Tugen, c´est une grange utilisée pour ranger le char à banc. Rehaussée au XXe siècle, l´édifice a conservé son sol en terre battue, ses murs en moellons irrégulier de granit et ses portes en accolade et anse de panier, caractéristiques des bâtiments agricoles du Cap-Sizun.

Xavier Théffo
Figuration truculente et jubilatoire d´un monde au bord de l´explosion. Allons-y gaiement ! Théffo touille dans la marmite des images, BD, caricatures, jouets d´enfants, cinéma, pour donner consistance à des pâtisseries qu´on dévore de l´oeil avec gourmandise. Dans cette énergie vitale, joyeuse et communicative, la certitude que l´espoir est du côté de la vie, de la jeunesse.

Ile de SEIN

L´Abri du marin
Fondé en 1899, l´Abri du marin de l´Ile de Sein devint un lieu de rencontre pour les jeunes de la commune. Il est maintenant un lieu de mémoire pour la guerre 1939-1945.

Didier Frouin-Guillery
Manipuler les niveaux de langages, textuels et visuels, les médias et les supports, l´imaginaire et le documentaire, pour établir des liens inédits entre la chose et le mot. Ouvrir la lecture des images pour revisiter la parole qu´elles génèrent en éclatant le parcours qui va du sens aux mots pour découvrir celui qui va du sens aux sens.

Plogoff
Pointe du Raz
Vestige du mur de l´Atlantique, cet ouvrage fortifié a servi d´infirmerie pendant le conflit de 1939-1945. Propriété du Conservatoire du Littoral, classé grand site national en 1989; réhabilité dès 1996 avant d´être labellisé grand site de France en 2004, cet espace accueille désormais des expositions à ciel ouvert.

Jean-François Coadou
La pièce réalisée pour le site de la Pointe du Raz s´inscrira dans la continuité de la série des équations sur laquelle l´artiste travail depuis plusieurs années : Sur le plan formel, les EQUATIONS sont issues du travail de déconstruction-reconstruction d´objets premiers tels que le cube, la pyramide et le cylindre, avec la question  » Comment passer de l´objet à la sculpture ? « 

Plouhinec
Chapelle Saint They
La chapelle Saint-They est un édifice rectangulaire avec un clocheton à dôme, datant du XVIe siècle et ayant connu des travaux au XVIIe siècle. Sa restauration complète en 1994 a fait appel au maître verrier quimperois Le Bihan pour la refection des trois vitraux. Située à ses côtés, la fontaine Saint-They est vraisembla-
blement contemporaine de la chapelle. On y trouve encore des ex-voto dédiés au saint pour la guérison de rhumatismes.

Annelise Nguyen
La sculpture, celle-ci plus que toute autre, existe par son emprise sur le vide, en elle et alentour. Pris en charge par les faisceaux de formes et de forces d´une légère résille d´acier, le spectateur est propulsé dans un espace en expansion qui joue de la lumière et de l´architecture. S´éclater, au sens propre et au sens figuré.

Plouhinec
Chapelle Saint They
La chapelle Saint-They est un édifice rectangulaire avec un clocheton à dôme, datant du XVIe siècle et ayant connu des travaux au XVIIe siècle. Sa restauration complète en 1994 a fait appel au maître verrier quimperois Le Bihan pour la refection des trois vitraux. Située à ses côtés, la fontaine Saint-They est vraisembla-
blement contemporaine de la chapelle. On y trouve encore des ex-voto dédiés au saint pour la guérison de rhumatismes.

Philippe Vergoz

Plouhinec

Pors Poulhan
Construit en 1926 pour abriter le canot des Hospitaliers Sauveteur bretons (qui ne fera aucune sortie), le bâtiment est racheté en 1946 par les communes de Plouhinec et Plozévet pour accueillir une classe unique jusqu´à 7 ans. éléctrifiée en 1962, l´école fermera en 1968 grâce au service du ramassage scolaire.

Margaret Michel
Les vues microscopiques de plancton, de virus ou de cellules, produisent une quantité d´images translucides. Dans le monde macroscopique, je suis aussi fascinée par la transparence des volumes, comme les vagues ou les tourbillons de poussières, qui rendent visibles l´énergie de la nature. La légèreté aérienne des structures efface la masse et donne l´apparence d´un esprit éphémère.

Plouhinec
Port de Poulgoazec
à Plouhinec sur la rive gauche de l´embouchure du Goyen, le port de Poulgoazec accueille la halle à marée d´une surface de 900 m2 et 3 entrepôts adjacents ainsi que la criée (chambre froide de 270 m2, système de vente informatisée). Il assure par ses équipements l´activité technique et commerciale du port d´Audierne dont les quais de stationnement et d´avitaillement des navires de pêche sont situés sur l´autre rive.

Ludwig
Jadis, l´univers des glaces s´est disloqué, Alaska, Groenland, extême Sibérie, autrefois joints, sont maintenant des finistères… « Pilik », mot Inupiaq, désigne les cristaux de glace flottant dans l´air. Le temps d´une résidence à laquelle seront associés des élèves de Plouhinec, à partir d´éléments matériels et symboliques propres aux civilisations polaires, une installation tentera d´approcher par des voies poétiques les enjeux de ces cultures où le temps vole en éclats, d´en comprendre les résonances avec notre expérience du monde. Lieu : Plouhinec, Port de Poulgoazec.

Plozévet
Ferme de Kerfily
Propriété de la commune depuis 2010, l´ensemble de bâtiments de granit est typique de l´architecture rurale bretonne traditionnelle. Sur un linteau figure les chiffres 1797, date du naufrage du vaisseau « les droits de l´homme » sur la côte de Plozévet.

Frédéric Godard
La guerre éclate, comme les bombes des terroristes, cristallisent dans la mort et la destruction le désespoir et la haine. Terreur et malheur. Un enfant joue  » à  » la guerre, il met toute son énergie à imiter au mieux le bruit de l´explosion. Dans cet écart entre le réel et sa représentation enfantine, Godard balise un parcours de signes, parfois insignifiant (avec peu) pour signifier (dire plus). La crise éclate, détruit les richesses, accable les faibles : angoisse , malheur. Terrorisme ?

Plozévet
Ferme de Kerfily
Propriété de la commune depuis 2010, l´ensemble de bâtiments de granit est typique de l´architecture rurale bretonne traditionnelle. Sur un linteau figure les chiffres 1797, date du naufrage du vaisseau « les droits de l´homme » sur la côte de Plozévet.

Julie Meyer
47° 47´ 54´´ N 4° 22´ 22´´ ces coordonnées du phare de Penmarch sont le titre de l´installation présentée ici. Combinant image fixe et mouvement, l´artiste brise le temps et rassemblant ces éclats dans un puzzle, fragile nous le présente à nouveau, blessé, tremblant. Une immersion prenante à suivre la course du soleil sur la lisière incertaine du monde.

Plozévet
Chapelle de la Trinité
Au coeur d´un ancien hameau de brodeurs et de tailleurs ses fondations datent du 14 e siècle. Contrairement à la nef obscure, le transept du 16 e siècle bénéficie de trois fenêtres de grande ampleur. De nombreuses statues de bois reflètent l´art de cette époque tandis que le rétable de l´autel est du 17 e siècle.

Christine Vadrot
Force éclatante du rouge. L´imminence d´un danger. Apparition, disparition, oppression du visible, angoisse de l´invisible. La figure et l´image. Devant, derrière la surface de la toile : l´empreinte de la peinture. Son énigme et sa puissance.

Vernissage le 14 juillet, toute la journée à partir de 9h45 : pour le lieu de rendez-vous, merci de nous contacter.
Arts à la Pointe Circuit d´art contemporain et patrimoine
9 rue Lamartine, 29770 Audierne
02 98 70 28 72
contact@artsalapointe.com
http://www.artsalapointe.com
De 10:30 à 12:30 et de 15:00 à 19:00
Fermé le mardi Entrée gratuite